Port de Dakar: Grogne autour des 13 milliards FCFA de bénéfices de 2019.

■ Ça râle au Port autonome de Dakar. Et pour cause, les employés de ce fleuron économique du Sénégal dénoncent la volonté du gouvernement de mettre la main sur la totalité des bénéfices engendrées par les activités de la boite pour l’exercice 2019.

Avec un chiffre d’affaires qui excède 61 milliards francs CFA, (61.390.434.216), le port de Dakar a réalisé des bénéfices qui s’élèvent à 13.940.020.075 francs CFA durant l’année 2019. Une prouesse, possible grâce à une synergie d’actions et un engagement sans faille du personel qui, à l’absence de tout soutien de l’État s’est sacrifié pour obtenir ces résultats satisfaisants, selon Ousmane Thiane Sarr, unique délégué du personnel en activité.

Ce dernier, qui porte la parole des employés exprime son désaccord, face à la volonté du gouvernement de “tout prendre” au Port de Dakar qui fait face déjà aux effets néfastes de la crise sanitaire de la Covid-19.

” Au prétexte, qu’il est seul actionnaire de la société, le gouvernement veut tout nous prendre. C’est inadmissible.Le port a des investissements stratégiques à faire pour maintenir son standing de port de référence en Afrique. Et avec ces investissements, un plan social à satistisfaire pour motiver son personnel, seul acteur de cette embellie financière” alerte M. Sarr.

Une volonté de “confiscation” des revenus du port par le ministère des finances, pour le compte de l’état qui n’agré pas les quelques 2000 employés du Port de Dakar. D’où l’interpellation du délégué du personnel, Ousmane Thiane Sarr au Président de la République Macky SALL.

“J’interpelle le chef de l’état car je suis convaincu qu’il n’est pas au courant de cette affaire. Le port est entrain de subir les effets de la crise sanitaire du coronavirus, et nous ne savons pas encore l’ampleur des dégâts sur la santé financière du port. il est inadmissible que toutes ces bénéfices soient versées dans une caisse et qu’on laisse l’entreprise et son personnel dans la dèche”

Pour rappel, c’est lundi dernier que l’assemblée générale a validé la requête du ministère des finances pour le versement de la totalité des bénéfices du port dans les compte l’état. Une décision à l’encontre de la délibération du conseil d’administration qui préconisait un plan d’investissements stratégiques et un accompagnement du personnel afin de consolider la dynamique de performances du port autonome de Dakar.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




*

code