Musique: B-DA SUFI, du rap métissé en « Ethnicity »

■ Né en Gambie, grandi au Sénégal,B-DA SUFI de son vrai nom Babacar Joof a très tôt compris qu’il était un porte voix de la société. La culture dans le sang, il a très tôt combiné sons et silence.

En 1996, sensible à la situation difficile des populations, il commence à aborder les thèmes comme la pauvreté et la politique.

Résidant à Oslo, en Norvége, il se distingue avec un style de rap unique et multilingue. Il présente ainsi son premier opus en 2013, intitulé « Hip-hop », comme un cri du cœur, il y assume un choix; celui d’être la voix de sa communauté.

Chemin faisant en 2017, un autre album riche en émotions et enseignements comme le suggère d’ailleurs le titre: « I Wish », s’en est suivi « flowing into the blues» en 2018. Ces tubes retentissants, lui ouvrent des portes et une tournée sur “ses terres” africaines.

2021 s’annonce une belle année pour B-Da SUFI sur le plan musical avec un album international, son sixieme en une dizaine d’années de présence sur la scène musicale.

L’album « Ethnicity », un mélange de couleurs et de thématiques intéressants est annoncé par le single «Warm-up».

L’album fortement métissé présente sept (7) titres qui s’exclament avec rytmes et langues entre le wolof, l’anglais et le norvégien. Une identité assumée par ce jeune prodige Sénégalo-gambien fortement trempé à la culture norvégienne.

« Welcome to Europe , Bess Bu Bess,Estime de soi, Celebrate, Mon Voyage Pi, Yu Mkj-Senegal, Sama Style , I Am » , autant de titres qui retracent amour, vécu et espoir sous une mélodie et une rythmique afro assumées.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




*

code