Louga: Près de 56 hectares ravagés par les feux de brousse.

■ La région de Louga (nord) a enregistré sept cas de feux de brousse qui ont ravagé une superficie de 56 hectares depuis le début de la campagne de lutte contre ces incendies, selon le commandant Mamadou Badji, inspecteur régional des eaux et forêts.

‘’Nous sommes à sept cas de feux de brousse pour une superficie de 56 ha. Nous avons trois cas à Kébémer, trois à Linguère et un cas à Louga’’, a-t-il détaillé. Il a précisé que le département de Linguère est la zone la plus touchée par ces feux de brousse.

‘’La zone névralgique est celle de Linguère (Widou, Tessékéré, Labgar), nous y recensons le plus grand nombre de cas de feux de brousse. L’année dernière, rien qu’à Labgar, nous avons enregistré près de 1.000 ha de surfaces brûlées’’, a-t-il dit.

Le commandant Badji a révélé que des campagnes de sensibilisation rapprochée sont menées par ses services, des actions à l’image des émissions de radio destinées elles aussi à sensibiliser les populations.
 
‘’Le tapis herbacé est très fourni. Si nous ne le préservons pas, nous risquons de le perdre’’, a-t-il averti, invitant les autorités locales à mieux accueillir, orienter et sensibiliser les transhumants contre les feux de brousse.

Jeudi, lors du lancement de l’ouverture des pare-feux à Thièl (Linguère), le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall, a fait état de 29 cas de feux de brousse recensés, dans les régions de Louga, Matam, Kaffrine et Saint-Louis, pour une superficie brûlée de 5.491 hectares.

Il a assuré que toutes les équipes de son ministère sont en état d’alerte pour lutter contre ces sinistres et précisé que près de 375 km de pare-feux assortis d’une ceinture de 120 km ont été réalisés. ‘’Nous envisageons dans les jours à venir d’ouvrir 100 autres km de pare-feu’’, a-t-il promis. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




*

code