League des champions: Le PSG renverse l’Atalanta (2-1)

■ Quel scénario ! Grâce à deux buts dans les derniers instants, le Paris Saint-Germain a arraché sa qualification face à l’Atalanta Bergame (2-1) ce mercredi à l’occasion des quarts de finale de la Ligue des Champions.

Dès les premières secondes, la partie débutait sur un gros rythme avec un arrêt de Navas devant Gomez puis un duel totalement gâché par Neymar, seul face à Sportiello ! Quel raté !

Quelques minutes plus tard, Hateboer était tout proche d’ouvrir le score de la tête, mais Navas sortait le grand jeu ! Sur des contres, les Parisiens parvenaient à créer des brèches, mais Neymar, tranchant dans ses courses, manquait de précision dans ses derniers gestes.

De mieux en mieux dans ce match, les hommes de Tuchel récupéraient la maîtrise du ballon. Et pourtant, contre le cours du jeu, Pasalic profitait d’un contre favorable de Zapata pour ouvrir le score d’une frappe enroulée dans la surface (1-0, 27e).

En confiance après ce but, la Dea retrouvait des couleurs et gérait les débats malgré un Neymar inspiré mais trop esseulé. Avant la pause, le Brésilien vendangeait encore une énorme occasion sur une bourde d’Hateboer en envoyant sa frappe dans les tribunes…

Au retour des vestiaires, le champion de France tentait bien de réagir, mais ne parvenait pas à approcher la cage de Sportiello.

A l’exception de Neymar, le PSG manquait cruellement d’inspiration, à l’image d’un duo Sarabia-Icardi fantomatique. Sur un coup-franc, Paris frôlait la correctionnelle avec une volée de Djimsiti qui frôlait le poteau de Navas ! A l’heure de jeu, Tuchel décidait de réveiller son équipe avec l’entrée en jeu de Mbappé.

Un choix gagnant ?

Malgré quelques accélérations intéressantes, le Français ne débloquait pas la situation avec un duel perdu devant Sportiello… Pour ne rien arranger, Navas, blessé, devait céder sa place à Rico.

Tranchant, Mbappé manquait lui aussi d’efficacité dans la zone de vérité avec de belles situations gâchées. Puis dans les dernières minutes, Neymar ratait sa frappe sur un centre de Choupo-Moting, mais Marquinhos, bien placé, poussait le ballon dans la cage (1-1, 90e) ! Dans la foulée, Choupo-Moting envoyait le PSG en demi-finale en profitant d’un caviar de Mbappé (1-2, 90+3e) ! Incroyable !

MaxiFoot.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




*

code