L’adresse du Président Ousmane SONKO, ce que nous devons retenir.

■ La religion vue sous l’angle spirituelle nous enseigne beaucoup de choses : la courtoisie la soumission mais aussi la concertation.

L’histoire du prophète Ibrahim (as) et de son fils Ismaîl nous en a enseigné beaucoup. C’est cela qui a abouti à l’ l’Eid El Kebir. Cette histoire nous apprend qu’ALLAH (swt) cherche toujours à éprouver notre foi, ce qui doit nous pousser à accepter la fatalité quand il sagit de la religion. Seul ALLAH swt décide de notre destin. Nous n’avons aucune fixation sur le pouvoir en dehors de la volonté de Dieu.

Nous devons avoir une autre compréhension de la victoire qui n’est pas forcément une finalité. Elle va au-delà, elle symbolise la réussite et le respect des engagements pris. Victoire n’est pas synonyme d’échec si cet échec n’est pas le fruit de la paresse et de l’inaction. Appel à l’union sacrée en cette période de fête dans un Sénégal de paix et de diversité. Appel au partage et à la solidarité.

Dans le registre politique, nous, PASTEF, devons nous concentrer sur nos activités. Nous sommes dans le temps de la véritable action, laquelle trouve son fondement dans le civisme et la citoyenneté pour relever les défis cinquantenaires. Vibrants hommages aux patriotes de tous bords qui se sont fortement engagés dans le lancement des Vacances Agricoles Patriotiques (VAP). Il faut continuer dans ce sens et ne point s’arrêter en si bon chemin. Ces belles actions réussies nourrissent la haine et la jalousie telles que décrites par Cheikh Ahmadou Bamba Khadimu Rassul (ra) dans Massalikul Jinaan. Il faudra s’inspirer du Sheikh pour savoir que le combat contre un système ne peut être facile, au contraire.

Réitérer l’appel au travail surtout à la jeunesse. Le projet de Pastef n’est pas un projet religieux, c’est un projet sans considération de race, de religion et d’origine. Ce projet nous transcende tous et nul ne doit nous détourner de nos objectifs que nous devons atteindre afin que ce Sénégal voulu depuis 60 ans voit le jour. Nous sommes sur la voie.

Un appel donc à la sérénité et à la courtoisie. President Ousmane SONKO nèna «Finguen tek seen tank fofoula. Bouleen ko teggui».

Que Dieu veille sur le Président Ousmane SONKO.

Qu’IL veille sur tous les patriotes et tous les sénégalais. Qu’Il veille sur notre chère patrie.

Di baalu ñeup akkeu tayy baal ñeup. Déwénaty !

Abass FALL
Membre du COPIL
Coordonnateur de PASTEF DAKAR

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




*

code