KAFFRINE – COVID-19 : Les mouvements des populations surveillés de près.

 
■ Les autorités sanitaires et administratives surveillent de près les mouvements de populations dans la région de Kaffrine (centre), afin d’éviter la propagation de la maladie à coronavirus.

’’Vu notre position géographique de région carrefour et de frontière avec des pays (Gambie) qui nous entourent et qui sont concernés par l’épidémie, la région de Kaffrine est debout en alerte maximale par rapport à la surveillance active et à la riposte’’, a assuré lundi, son médecin-chef, Dr Moustapha Diop.

Le responsable de la région médicale s’exprimait lors de la réception d’un don de produits d’entretien et un appui en carburant offerts par le projet de valorisation des eaux pour la promotion des chaînes de valeurs (PROVAL) en présence de l’adjoint au gouverneur de Kaffrine chargé des affaires administratives, Abou Bâ.

’’À l’heure où nous parlons, nous n’avons pas encore de cas confirmé ni de cas suspect dans la région de Kaffrine. Mais nous sommes en train de riposter contre cette maladie. Et, nous suivons de près les voyageurs entrant dans la région’’, a ajouté Dr Diop. 

Aussi, selon l’adjoint au gouverneur, Abou Bâ, dans cette dynamique d’éviter la propagation de la maladie à coronavirus à Kaffrine, la gouvernance a décidé de rejeter les demandes pour les déplacements qui ne sont pas urgents.

’’On ne peut plus se permettre de donner des autorisations aller-retour. Nous allons protéger la région en limitant les déplacements. Aujourd’hui, nous sommes à plus de douze jours d’état d’urgence. Cela veut dire que toutes les urgences devaient être évacuées’’, a dit l’adjoint au gouverneur.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




*

code