Coronavirus| Pourquoi les chiffres de l’épidémie en Chine sont-ils remis en question ?

■ BILAN – Officiellement, la Chine dénombre 3.295 décès dus au Covid-19 depuis le début de l’épidémie.

Or, plusieurs médecins remettent en cause ce bilan, qu’ils estiment trop bas, tandis que des soignants de Wuhan alertent sur le fait que des cas ne sont pas pris en compte par les autorités.

“Probablement que l’ampleur de l’épidémie a été minimisée.”

Dimanche 29 mars sur LCI, Karine Lacombe, infectiologue à l’hôpital Saint-Antoine de Paris et chargée de communiquer ponctuellement sur l’épidémie aux côtés du gouvernement, a émis des doutes au sujet de la véracité du bilan fourni par les autorités chinoises.


Des doutes aussi bien sur la date à laquelle l’épidémie est réellement survenue dans le pays que sur le nombre de morts et de cas déclarés : “Nous pensons que l’épidémie a commencé beaucoup plus tôt en Chine, probablement dès septembre. Ils ont aussi probablement caché la vraie mortalité parce que 3 000 morts, quand on voit ce qui se passe en Italie ou en Espagne, on a du mal à le croire. Probablement que les données de description des personnes atteintes du coronavirus ont été biaisées.”

Le problème, c’est que la Chine ne fournit pas les données brutes de surveillance de l’épidémie mais seulement des agrégats de données”, selon l’infectiologue.

Les données brutes sont les informations liées à l’épidémie et à son évolution, dont disposent les agences de santé de chaque pays avant qu’elles ne soient traitées et rendues publiques, sous forme de communiqués. Comme le relate La Libre Belgique, celles-ci “représentent un intérêt majeur pour la compréhension de l’évolution et de la transmission du virus et sont utilisées tant par les scientifiques que par les journalistes”.

Dans le détail, elles reprennent le nombre de cas détectés, la distribution géographique, le nombre de malades hospitalisés, ou encore le nombre de tests réalisés.

LCI – dakartoday.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




*

code